Empreinte04

La Fête de L’estampe à 30400 Villeneuve lès Avignon

Du 25/05/13au02/06/13

vernissage manifestampe villeneuve 001.jpg

Bonjour,
je serais très heureux de vous accueillir à la manifestation de la première Fête de l’estampe qui aura lieu à Villeneuve les Avignon du 25/05 au 2/06/2013 à la Médiathèque et au cloître de la collégiale (Villeneuve centre historique)
le vernissage aura lieu le samedi 25/05 à partir de 11h au Cloître de la collégiale ( face à la Mairie ).

à bientôt Dominique Heraud

La Fête de l’Estampe à l’Atelier des Michels 04340 Méolans-Revel

26/05/13

vue du carrefour.JPG

Un (presque) printemps suédois

Nous sommes 6 au départ de Marignane à partir pour la Suède .
Nous avons passé deux jours à Stockholm, puis sommes parties pour Eskilstuna .
Voici quelques photos de notre périple
Stockholm , nous avons surtout visité la vieille ville, Gamla Stan , Djurgärden, Nordika museet et les halles couvertes : Saluhall .Tout est très coloré et les personnes très serviables . Merci à cet employé , sans doute pakistanais, du métro qui, en arrivant, nous a si bien renseigné et eu un tarif de groupe pour 6 et 4 voyages à un prix imbattable !

Puis nous partons pour Eskilstuna retrouver nos amis graveurs suédois, et Claudine Le Corre , galloise d’adoption avec qui nous partagerons ces quatre jours .

Le lendemain , nos amis viennent nous chercher et nous emmène à Mariefred, visiter Grafikens Hus (la maison de l’estampe) l’équivalent de l’URDLA à Lyon.Les amis graveurs danois nous rejoignent. Nous visitons les lieux et les expositions en cours , déjeunons sur place puis visitons Gripsholms Slott, un château royal dont la grange, abritant Grafiken Hus,faisait partie autrefois. Étonnant château rouge ! entouré des très beaux arbres et d’eau encore gelée.

Le soir , nous sommes invités à l’atelier ABF . Nous partageons un repas tous ensemble et c’est fort sympatique ! Toutes les correspondances n’ayant pu être exposées à Ebeling Museet , nous en découvrons à l’atelier . Quelle bonne soirée passée ensemble ! Merci à tous ! et spécialement aux cuisinières ……
Plus de correspondances dans l’onglet « correspondances 2012- Suède ».

C’est le grand jour ! nous partons pour Torshalla (commune d’Eskilstuna) au Musée Ebeling (Scupteur). Vernissage 14h . Nous déjeunerons sur place (repas offert par la municipalité). Beaucoup de monde , le maire de Thorshalla fait les présentations puis passe la parole à Helen qui explique le jeu . Tout le personnel du musée est aux petits soins . Nous bénéficions d’une traduction anglaise .Nos correspondances étonnent ….interrogent….

Toutes les photos sur l’onglet « Correspondances 2012-Suède »

Le soir , nous profitons encore d’être tous réunis et dînons, « à la fortune du pot », dans notre cottage déjà bien étroit pour 6 où nous serons 11 !!!

Nous découvrons le sentier du bord de rivière . Le centre ville n’est qu’à 2.7km et c’est si beau !

Avec nos hôtes nous visitons le musée d’art de la ville puis allons boire un café chez Lars, ils viennent dîner chez nous et nous finissons notre dernier jour chez Helen ….

Au revoir les amis , nous vous espèrons en Provence ………..
Et nous avons encore une dernière demi journée pour visiter Stockholm … Lars , nous a conseillé de visiter le Moderna museet . Nous laissons nos bagages à la consigne …et c’est parti !

Au revoir la Suède , nous espèrons pouvoir revenir …….
Un très grand merci à tous nos amis sans qui ce voyage aurait été moins chaleureux ! Merci, pour votre accueil, votre amitié et toute la peine que vous vous êtes donné pour que notre séjour parmi vous soit une vrai réussite, un moment d’amitié, de rigolade: de bonheur ! MERCI !

Eskilstuna hela gruppen 130420.jpg

Les correspondances en Suède .

Mardi 16 avril nous sommes 4 graveurs d’Empreinte04 à partir en Suède pour le vernissage de l’exposition des correspondances 2012. L’exposition est à Torshalla (Eskilstuna) au musée Ebeling . Nous sommes reçues très chaleureusement et retrouvons 4 graveurs danois ayant aussi fait le déplacement.
Les correspondances sont très bien mises en valeur et il y a beaucoup de personnes au vernissage.Le maire de cette petite ville en fait la présentation puis la parole est laissée à Helen qui en explique le fonctionnement . Nous bénéficions de la traduction anglaise d’une des responsables du musée .

Un grand merci au personnel du musée si cordial et chaleureux .

Toutes les correspondances n’ont pas été photographiées ! C’est surtout toutes celles que nous n’avions pas vues finies en septembre à Manosque que vous verrez ici .J’ai ajouté aussi celles exposées à l’atelier d’ABF. La correspondance en volume , comme un gâteau, sera vendue au bénéfice d’une oeuvre pour enfants malades.

Quelques photos des oeuvres d’Ebeling

Eskilstuna hela gruppen 130420.jpg

Aquatinte

affiches 002.jpg

Voici une très belle aquatinte . Joëlle donne des cours tous vendredi matin à l’atelier. Toutes les différentes techniques sont abordées . Elle donne aussi les petits trucs pour avoir des tirages impeccables et explique comment régler la presse !

Les correspondances gravées à Eskilstuna Suède

Du 20/04/13au19/05/13

affiches 004.jpg

Nous serons cinq graveurs d’Empreinte04 à faire le voyage . Nous partons du 16 au 23 avril. Nous retrouverons là bas nos amis danois d’Odense.
L’atelier de gravure ABF d’Eskilstuna nous a préparé un programme sympa.

Compte-rendu de l’aventure à notre retour dans « Au fil des jour »….

Livre d’artiste : Un jour ma ville … (Manosque)

Ce livre est une collaboration entre graveur et poète. 12 linogravures d ‘Elisabeth Salmon illustrent un poème de Xavier Lainé .

Eau forte onirique

Voici les derniers travaux à l’eau forte de Daniel. Toujours très oniriques, ses gravures sont comme un coin de rêve au goût d’ interdit.

Visite à l’ URDLA à Villeurbanne (69)

L’URDLA ….  késako ?

 

À Lyon, en 1978, quelques artistes s’associèrent pour sauver d’une destruction imminente une imprimerie lithographique désuète et en faillite. Ce patrimoine sauvegardé (presses historiques, pierres lithographiques centenaires), il fallut en définir l’usage.
Dans le même temps se dessinait un projet politique de décentralisation culturelle. Ainsi l’URDLA assuma sa part d’engagement pour une diffusion démocratique de l’art vivant tout en affirmant son indépendance à l’égard des modes et du marché. Car avant d’être un établissement l’URDLA est avant tout une volonté éthique portée par la connivence de ses concepteurs et de ses membres.

Depuis 1986, à Villeurbanne, une ancienne usine de 1000 m2 abrite le Centre international estampe & livre, disposant de la chaîne intégrale d’édition de l’image et du texte.

L’équipe de maîtres-techniciens anime :

  • un atelier de lithographie ;
  • un atelier de taille-douce ;
  • un atelier de typographie ;
  • un équipement informatique ;
  • une galerie d’exposition et de rencontres ;
  • un magasin et quelque 2 000 estampes disponibles ;
  • un centre de documentation ;
  • une librairie

Dans un premier temps, atelier collectif, l’URDLA offrit aux artistes de la région des équipements jusqu’alors tous groupés à Paris. Mais sa réputation ne tarda pas à s’épanouir, matérialisée par une participation régulière au SAGA et à la Foire de Bâle. C’est le nombre et le prestige des artistes accourus qui affermissent définitivement son rayonnement international.

Aujourd’hui, ce cumul d’expériences, d’échanges avec des centaines de peintres de toutes générations et nationalités, confère à l’URDLA une place prééminente en Europe parmi les éditeurs d’estampes. Quant aux graveurs invités, ils y trouvent les conditions de travail optimales et toutes les ressources techniques qu’ils puissent requérir.

Avec l’appui du Ministère de la Culture et de sa Direction régionale, de la Région Rhône-Alpes et de la Ville de Villeurbanne, le domaine de compétence de l’URDLA s’est graduellement étendu : son activité d’éditeur de livres se manifeste chaque année dans les salons professionnels ; les catalogues d’expositions thématiques restent d’utiles références pour les amateurs ; la revue trimestrielle Ça Presse, tiré à 600 exemplaires, tisse sans cesse de nouveaux liens avec le monde cultivé ; enfin, la collection complète des éditions constitue, in situ, un cabinet d’estampes immédiatement accessible.

Notre visite:

Nous avons été impressionné par la taille des presses à litho en particulier , nous sommes régalés des explications de notre guide, Fabienne, de l’exposition et surtout de tout ce qui il avait dans tous les cartons!

Petit voyage très intéressant , instructif. Nous revenons la tête pleine d’idées et surtout de motivations et d’envies de continuer nos travaux , nos explorations  techniques etc ……

Un grand merci à Fabienne, et un grand merci au service culturel de laCCDLV.

Du livre à l’encre

Du 08/01/13au28/02/13

Mme Eulry , directrice de la médiathèque, organise chaque année un prix des médiathèque de la CCDLV . Une sélection de livres d’auteurs régionaux est soumise au vote. Mme Eulry nous a proposé pour la deuxième fois d’ illustrer des livres de cette sélection. En voici la liste:

Romans et récits:

Lardier Hélène : La nouvelle lune

Siccardi Jean : Le diamant noir

Carta Richard : Le jour du safran

Neuser Marie : Je tue les enfants français dans les jardins

Documents :

Borrely Paulette : Maria Borrely : 1890-1963

collectif : Les plantes et le feu

Giono Sylvie: Jean Giono à Manosque : le Paraïs, la maison d’un rêveur

Lombard André : Pour saluer Fiorio

et voici donc le résultat de nos lectures ……….